Accueil
Anciens Congrés
Futurs Congrés


 
 
Agrandir
Congré -  Anciens Congrés

Notre Fondation est une institution de recherche privée spécialisée en sciences humaines et sociales ; elle a organisé jusqu’aujourd’hui 122 congrès et conférences avec des chercheurs maghrébins, machréquiens et internationaux. Notre objectif est d’arriver à insérer la recherche scientifique arabe dans le concert du savoir international, car nous avons gagné ce pari, loin de la propagande, de la politisation et des slogans creux ; voilà l’index des 113 congrès et séminaires organisés jusqu’aujourd’hui :

  •  14 symposiums internationaux sur : L’histoire des provinces arabes à l’époque ottomane et ce à partir de 1982 jusqu’aujourd’hui (cf. la liste des publications ci-jointe) ; nous avons réussi à publier plus de mille sept cents nouvelles études (1500) en diverses langues.

  • 15 symposiums internationaux d’études morisques depuis 1983, le 12ème a eu lieu du 5 au 7 mai 2005, (cf. la liste des publications ci-jointe). Notre Fondation s’est distinguée à l’échelle internationale par la publication de nouvelles études en plusieurs langues, au nombre de 610 ; c’est ainsi que les institutions internationales suivent avec beaucoup d’intérêt nos activités scientifiques et nos publications régulières dans cette spécialité.

  • 10 congrès internationaux sur le Corpus d’archéologie ottomane dans le monde ; c’est une première, qu’une telle série de congrès soit organisée régulièrement (cf. la liste, ci-jointe).

  •  7 congrès arabes et internationaux sur La recherche scientifique dans le monde arabe et parfois avec la Turquie (voir liste des publications ci-jointe).

  • 6 congrès arabes et internationaux dans le cadre du : Forum de la Pensée Contemporaine sur Habib Bourguiba ; le premier congrès s’est tenu, du vivant du président Bourguiba en 1999 ; notre initiative fut hautement appréciée par l’opinion publique tunisienne et étrangère, et est considérée comme pionnière et courageuse à l’époque.

  • 1 Congrès sur : le leader syndicaliste Farhat Hached et ce après 48 ans de silence des institutions universitaires et gouvernementales.

  • 3 Congrès sur la lutte nationale tunisienne et maghrébine.

  • 2 Congrès sur la culture espagnole comme pont entre l’Occident et l’Orient à travers le Maghreb (Avril 1995) ; un deuxième congrès sur l’Espagne et le Maghreb comme pont entre l’Orient et l’Occident à travers leur culture (Février 1996). Ces deux initiatives ont été prises pour la première fois à l’échelle arabe.

  • 180 rencontres, dans le cadre des séminaires de la mémoire nationale , pour lesquels ont été conviées des personnalités nationales, en plus des rencontres sur la Révolution Tunisiennece qui nous a permis de créer une base de données audio-visuelles, et de publier les textes de ces témoignages historiques pour les mettre à la disposition des chercheurs ; (cf. la liste des publications des témoignages ci-jointe).

  • 12 congrès/dialogues : 3 dialogues islamo-chrétiens, 3 dialogues arabo-turcs, 2 dialogues anglo-maghrébins, 2 dialogues hispano-maghrébins en partenariat avec l'Ambassade de Hollande 2 congrès, 1 dialogue Golfe-Maghreb, en partenariat avec l'Ambassade de Belgique 1 congrès, en coopération avec Willonie Bruxelles 1 congrès,  (cf la liste des publications de recherche privée).

  • 11 congrès arabes sur la bibliothéconomie, les sciences de l’information et l’archivistique, et ce en collaboration avec l’Arab Federation for Libraries and Information (AFLI) dont le Prof. Abdeljelil Temimi fut le fondateur en janvier 1986 ; cette Fédération professionnelle est aujourd’hui la plus active à l’échelle arabe (voir les publications ci-après, de recherche privée).

  • 2 congrès internationaux auxquels la Fondation a contribué ; le premier s’est tenu en 1991, c’était le Ve congrès international de l’Association Internationale d’Etudes du Moyen-Orient sur : The State of Art on Middle East Studies ; le second en septembre 1993, c’était la réunion du Bureau Exécutif du Conseil International de la Philosophie et des Sciences Humaines de l’Unesco présidé à l’époque par l’académicien français Jean D’Ormesson.

Par ailleurs, notre Fondation a réussi à organiser des congrès en dehors de la Tunisie, en partenariat scientifique avec des institutions scientifiques avec l’Université de Meknès (Février 2000), la Fondation des Etudes des Balkans et du Moyen Orient d’Istanbul (Mai 2002) et l’Université d’Exeter (Septembre 2002).

 
 
Accueil