Accueil
Bulletins
Ouvrages
Périodiques


 
 
Agrandir
Revue d’Histoire Maghrebine (RHM)

Hommage au Prof. Hassine Raouf Hamza
Préface : LETTRE DE FIDELITE AU REGRETTE PROF. HASSINE RAOUF HAMZA Prof. Abdeljelil TEMIMI Ce livre d’hommage à notre regretté professeur Hussein Raouf Hamza est une marque de reconnaissance envers l’un des plus brillants historiens tunisiens que l’université tunisienne a perdu. Il était au sommet de sa productivité scientifique puisqu’il enseignait l’histoire tunisienne contemporaine et soutenait des dizaines d’étudiants qui ont fait leurs travaux sous sa direction. Il a été pour ces derniers un très bon encadreur et leur a suggéré, pour leurs travaux, de nombreuses problématiques importantes ignorées par la première génération d’historiens tunisiens et même français. Un regard rapide aux dossiers historiques qu’il a abordés ou sur lesquels ses étudiants ont travaillé démontre sa profonde compréhension des problématiques de l’histoire tunisienne contemporaine et l’attention qu’il a accordée à de nombreux dossiers ignorés. Il faut souligner que le défunt professeur compte parmi les historiens spécialistes d’histoire contemporaine qui a, en comparaison avec d’autres spécialités, le plus grand nombre d’adeptes avec l’histoire moderne. L’historien tunisien contribue donc à la production du savoir historique sur son pays, en arabe et en français. C’est ce qui nous permet de parler d’une école historique tunisienne à laquelle ont contribué trois générations d’historiens dont les travaux se distinguent par l’intérêt accordé à l’histoire de la Tunisie sans pour autant être enfermés dans les frontières territoriales. Comparés à leurs homologues maghrébins, les historiens tunisiens sont ouverts sur leur espace régional maghrébin puisqu’ils suivent ce qu’il s’y publie et accueillent les travaux des historiens algériens, libyens ou encore marocains publiés dans la Revue d’Histoire Maghrébine depuis 40 ans. Si les relations entre les membres de la première génération d’historiens ont été gouvernées par diverses considérations politiques et culturelles qui n’ont pas toujours favorisé la coopération, ceux de la deuxième génération ont dépassé ces héritages et se sont ouvert les uns aux autres tout en communiquant avec la première génération. Le professeur Hamza est l’un des plus éminents représentants de cette deuxième génération qui a largement influencé ses collègues et eu un impact positif sur ses étudiants qui lui en sont reconnaissants. J’ai connu le professeur Hamza au milieu des années 1980 lorsqu’il a commencé à enseigner à la faculté des sciences humaines et sociales. La communication s’est faite de façon spontanée entre nous, contrairement aux rapports que je pouvais avoir avec des collègues avec lesquels on a partagé des années d’étude et qui sont restés fermés intellectuellement et idéologiquement, refusant constamment d’admettre les changements locaux maghrébins et arabes. De ce fait, ils sont restés prisonniers, pendant des décennies, d’idées, d’hypothèses et de théories qui ont eu pour conséquences de minimiser leur rôle dans la recherche. Le regretté Raouf Hamza se distinguait, lui, par un respect profond pour les historiens qui ont joué un rôle véritable sur la scène scientifique. Notre relation s’est surtout développée dans le cadre des activités de la Fondation dont il suivait les activités à Zaghouan puis à Tunis. Les nombreuses interventions qu’il y a faites ont attiré l’attention sur la qualité de ses analyses. Nous avons publiés plusieurs de ses interventions dans les textes des séminaires de la mémoire nationale ou encore lors des colloques organisés sur le président Bourguiba. Nous avons encore le souvenir de ses analyses pertinentes lors de deux séminaires consacrés respectivement au Dr. Sliman Ben Sliman et à Bahi Ladgham et nous ferons en sorte qu’ils soient publiés prochainement. La Fondation a également accueilli sa dernière conférence d’adieu qu’il a donnée, intitulée « La révolution tunisienne au miroir de la révolution de la mémoire » ! Le défunt professeur écrivait essentiellement en français, ce qui traduit son souci d’ouverture sur l’autre en faisant parvenir le résultat de ses recherches au niveau international parmi les spécialistes d’histoire contemporaine de la Tunisie. En même temps, il enseignait en arabe et l’utilisait également pour écrire, contrairement à d’autres membres de sa génération qui ont étudié dans les universités françaises. En s’arrêtant à la liste de ses publications, nous sommes frappés par la qualité de ses écrits. Ses analyses pertinentes de l’histoire de la Tunisie en font un éminent chercheur et un professeur regretté par ses étudiants et ses amis. Je tiens ici à remercier les nombreux collègues et étudiants qui ont tenu à participer à la rédaction de ses deux volumes qui contiennent plus de 854 pages avec près de 39 contributions en arabe et en français. Je regrette que certains collègues, qui s’étaient engagés à participer, ne l’aient pas fait, malgré nos rappels insistant, contribuant à retarder la publication de cet ouvrage. Je réitère mes remerciements aux participants. Puisse cet ouvrage être à la hauteur de notre cher disparu, joyau de l’université tunisienne ! Tunis, le 06/10/2012 Prof. Abdeljelil TEMIMI
Table de Matiere :
1- Partie française Pages 9 - Abdeljelil Temimi. – Hommage de fidélité à Hassine Raouf Hamza l’éminent historien, le disparu de l’Ecole Historique tunisienne ……………………………………. 13 - Bibliographie générale de Hassine-Raouf Hamza 17 - Chebbi, Moncef. - Raouf Hamza, un homme sans histoires ……………… Etudes : 21 - Almi, Saïd . - Les saints simoniens en Afrique du nord : prélude à l’union maghrébine ? ……………………..... 27 - Brondino, Michele. - Les révolutions au Maghreb et la crise européenne face a la globalization en méditerranée : quel impact sur les dynamiques maghrébines ? ………. 33 -Arnoulet, François. - Missions du Commandant Perrier (1878-1879 et 1881) ………………………………………… 43 - Bachrouch, Taoufik. - La problématique laïque au lendemain des révoltes démocratiques …………..….. 63 - Bey, El-Mokhtar. - Tahar ben Amar, ancien Premier Ministre et Président du Conseil des Ministres Tunisiens, devant la Haute Cour de Justice (Août - Septembre 1958) …………………………………………… 125 - Dhifallah, Mohamed. - Participation et exclusion : Etudiants tunisiens et réformes de l’enseignement et de l’université : (1958-1986) …………………………………….. 145 - Ettayeb, Mahmoud. - Pouvoir et communauté en Tunisie après les événements de 1864 : Le cas des Awlad Saïd ……………………………………………………. 155 - Houidi, Salwa. - Ali Bey et La gestion des crises ……… 183 - Jallab, Hédi. - Un système de gestion de documents et d’archives : Pourquoi ? Comment ? …………….…….. 191 - Jdey, Ahmed. - Habib Bourguiba et l’indépendance algérienne ……………………… 209 - Kazdaghli, Habib. - Quelques notices biographiques de communistes de Tunisie, d’origine juive …….….. 229 - Sahbani, Karima. - La politique coloniale à l’égard des juifs : l’expulsion des Kabla, banquier de Djerba, au milieu des années trente du XXe siècle …………… 249 - Bachrouch, Taoufik. - La place de la religion dans l’approche historique chez Ibn Khaldoun…………… 267 - Temimi, Abeljelil. – L’expérience des coopératives dans les années 1960, à la lumière d’un rapport des archives de la police politique du ministère de l’Intérieur ……… 285 - Temimi, Abdeljelil. - Un plan de substitution pour réaliser la construction Maghrébine ! ………………… 293 - Zmerli, Adnan. - Réflexions sur le projet de Constitution du parti Tunisien durant l’année (1919) … 299 - Résumés de quelques études publiées en français 301 - Index des noms de personnes et collectivités …………… 309 - Index des lieux géographiques …………………………. 313 - Publications de la Fondation …………………………… TABLE DES MATIERES 1- Partie arabe Pages 11 - Abdeljelil Temimi. – Hommage de fidélité à Hassine Raouf Hamza : l’éminent historien, le disparu de l’Ecole Historique tunisienne ……………………………………. 15 -Notice biographique de Hassine Raouf Hamza ……… Etudes : 19 - Borchani, Samir. – La présence maltaise en Tunisie durant deux siècles ………….. 49 - Ben Youssef, Adel. – Protestations civiles durant la période de la lutte armée (1952-1954) et son impact sur le processus du mouvement national jusqu’en 1956 75 - Boutibi, Mohamed. – Rôle des immigrés algériens dans le mouvement national tunisien au début du 20ème siècle : Ahmed Tewfik El-Madani comme exemple.. 93 - Temimi, Abdeljelil. – Le rôle national de Moncef bey pour la défense de l’unité, l’indépendance et les intérêts de peuple tunisien ………....................................... 117 - Thabti, Adel. – Les structures syndicales provisoires de l’U.G.E.T (1973-1977) et le chainon manquant de l’histoire du mouvement estudiantin tunisien……………. 127 - Jabli, Taher. – La question de l’armement au début de la révolution algérienne (1954-1956) à la lumière des rapports du congrès de la-Soummam et des efforts de la délégation étrangère……………………………………….. 151 - Hakim, Kamel. – Problématique de l’écriture historique sur le phénomène des sports en Tunisie : Historiographie des activités physiques ……………. 165 - Hannachi, Abdellatif. – Les dimensions arabes et maghrébines dans les écrits et les activités du Dr. Ahmed Ben Miled…………………………………………... 185 - Dali, Hamadi. – Le Beylik et l’assistance des fouqaha aux 18e et 19e siècles : Aspects et mécanismes …….. 195 - Saâdaoui, Brahim. – L’oliveraie de Hammam Sousse et sa place au sein de watan Sousse à l’époque ottomane 237 - Chabbout, Souad Yamina. – Les conditions de la fondation du FLN et du mouvement national algérien (MNA) (Novembre-Décembre 1954) ………………..… 281 - Chaâbouni, Mohamed. – Habous privés des oliviers au Sahel entre 1898 et 1912 : Caïdat de Sousse, comme exemple …………………………………………….…………. 297 - Agueb, Ferid. – La famille de Salah Bouhajeb et son rôle dans le mouvement national ……………………… 311 - Gharbi, Mohamed Lazhar. – L’Algérie et la révolution algérienne dans les études historiques tunisiennes …….. 333 - Fareh, Majdi. - Echo de la modernité et des lumières chez les élites tunisiennes : Le processus de la modernisation entre les théories et les pratiques de la réforme de 1831 à 1877 …………………………….……. 359 - Lounissi, Rabeh. – Le rôle dirigeant des étudiants algériens dans la révolution armée ……………….….. 371 - Mohsen, Jilani. – L’enseignement moderne non étatique en Tunisie et les problèmes du financement : L’Ecole coranique moderne sise Rue Sidi Ben Arous, comme exemple …………………………………………….. 385 - Nafati, Taïeb. – Béchir Dinguizli : Le médecin traducteur …………………… 403 - Houidi, Salwa. – Ali Bey et gestion des crises (1759-1782) ……………………… 427 - Temimi, Abeljelil. – L’expérience des coopératives dans les années 1960, à la lumière d’un rapport des archives de la police politique du ministère de l’Intérieur 447 - Youssefi, Ismahan. – Archives privées et biographie : Mahmoud Materi, comme exemple ……………………. 457 - Séminaire Hassine Raouf Hamza sur La révolution tunisienne au miroir de la révolution de la Mémoire …… 479 - Mohamed Dhifallah.- Un chef étudiant devenu historien : Interview avec Raouf Hamza ……………. 491 - Interview réalisée par Adel Thabti au Raouf Hamza …. 505 - Résumés de quelques études publiées en arabe … 513 - Dernière liste des publications acquises par la Fondation ……………………………

N° 134
Table de Matiere :
Le premier numéro de notre plus ancien périodique est paru en janvier 1974 et 134 numéros ont été publiés jusqu’en mars 2009. Voici les statistiques analytiques du contenu de ces numéros : en français, anglais, espagnol, etc… en arabe total Etudes 556 746 1302 Thèses 69 78 127 Résumés d’études 440 425 865 Les séries de documents inédits 309 285 594 CR et préfaces 94 170 264 Séminaires de la Mémoire Nationale 94 27 131 Il s’agit là du bilan de notre périodique en plus de 36 ans d’efforts scientifiques réguliers. Des centaines de chercheurs arabes et internationaux y ont participé et les recherches ont été principalement publiées en français, arabe, anglais et espagnol. Les numéros de la revue parus à ce jour constituent une véritable encyclopédie sur le Maghreb pendant les périodes moderne et contemporaine. Nous avons également publiés les premiers textes des séminaires de la mémoire nationale à partir de l’an 2000, textes devenus des références en la matière. Il est cependant regrettable que la revue, malgré son intérêt pour l’espace maghrébin, soit absente des bibliothèques universitaires algériennes, marocaines et libyennes tout autant que des bibliothèques égyptiennes, jordaniennes, syriennes, koweitiennes, yéménites et libanaises alors que les bibliothèques américaines et européennes y sont abonnées. C’est ainsi qu’on a privé des générations de jeunes chercheurs en histoire. Nous ne ferons pas de commentaires à ce sujet.

n° 119 1- Partie française
Table de Matiere :
Thème : Etudes morisques : - Jónsson, Már. – La faible participation des morisques expulsés dans la course barbaresque - Temimi, Abdeljelil. - Les influences morisques dans la société maghrébine: la Régence de Tunis comme exemple - Turki, Mohamed. – Les premières formes de la résistance morisque à travers les thèmes religieux dans la littérature aljamiade Autres études : - El-Ghoul, Yahya. - La législation sur le repos hebdomadaire en Tunisie au début du XXe siècle, entre la loi française et le décret beylical - Débats du premier congrès Golfe Maghreb Résumés de quelques études publiées en arabe : - Oussifi, Younès. - Khayriyya ben Ayyed un avant gardiste de la femme arabo musulmane à la fin du XIXe siècle - Sbai, El Houssine. – Les conventions de 1901-1902 entre le Maroc et la France sur les problèmes des frontières algéro-marocaines 2 – Partie arabe Thème : Frontières et héritages colonial et culturel : - Barhoumi, Slaheddine. – Les révoltes sociales dans les monts du Nord au XIXè siècle - Sbai, El Houssine. – Les conventions de 1901-1902 entre le Maroc et la France sur les problèmes des frontières algéro-marocaines - Al-Aib, Maâmmar. – L’orientation maghrébine dans la littérature du mouvement de libération d’Algérie : le Parti du Peuple Algérien et l’Association des Ulémas - Karfa’e, Mokhtar Tahar. – L’Egypte et la question Libyenne aux Nations Unies Autres études: - Abderrahim, Abderrahim Abderrahman. - Les maisons commerciales maghrébines au Caire au XVIe siècle - Allani, Alaya. – Le Mouvement des Démocrates Socialistes (M.D.S) en Tunisie 1978-1987 - Nasri, Mohamed Mokhtar. – Les goums de Tunisie 1954-1957 - Oussifi, Younès. - Khayriyya ben Ayyed une femme arabo musulmane avant gardiste à la fin du XIXe siècle Notes et comptes-rendus : - Draouil, Jamel Eddine. - Le Cheikh Mohamed El-Tahir Ibn Achour et l’élite zeitunienne - Karfa’e, Mokhtar Tahar. – Les orientalistes soviétiques et l’écriture de l’histoire de la Libye - Malki, Mohamed. – Le dynamisme des sociétés civiles à la fin du règne des learships arabes Traduction : - Mizouri, Aroussi. – Les conditions de l’immigration italienne en Algérie : le courant migratoire - Histoire de Barbarie et ses corsaires du Père Dan (traduction de Hassan Oumili) Thèse sur le Maghreb : - Hlaïli, Hanifi. – Le système militaire algérien à l’époque ottomane depuis le XVIIe siècle jusqu’en 1830 Résumés de quelques études publiées en français
 
 
Accueil