Recherche en cours
Veuillez patienter
Article

HAYED, Faten


Jetez votre art à la rue, le peuple le récupérera, l’interprétera et finira par l’adopter


Titre du périodique ou du site internet : El Watan
Date : 12-06


ISSN : ISSN 1111-0333
Date : 12-06
Année : 2015
Commentaires : «L’homme jaune», création de Yasser Ameur, s’affiche sur les murs de nos villes pour mieux nous parler de notre société. - Vous exposez L’homme jaune dans la rue et dans vos œuvres. Pourquoi est-il jaune et gras ? L’Homme jaune, c’est nous, d’où mon expression «Hna houma ntouma» (nous sommes vous). C’est donc un concept à travers lequel je propose des personnages imaginés et façonnés, à l’image de l’humain et de sa condition actuelle, le tout contextualisé par rapport à l’Algérie, sa réalité sociale et politique. Mes sujets sont poussés jusqu’à la déformation, soumis ainsi à l’expression de mes réflexions et de mes tourments.