Recherche en cours
Veuillez patienter
Article

ANONYME,


Sylvie Arkoun. Auteur de Les vies de Mohammed Arkoun Je souhaite que la pensée de mon père reste vive dans les esprits


Titre du périodique ou du site internet : El Watan
Date : 14-08


ISSN : ISSN 1111-0333
Date : 14-08
Année : 2015
Commentaires : Aviez-vous une appréhension avant de commencer votre livre, vos recherches ? Quel aurait été le risque de s’attaquer à la figure du père et du penseur ? Ma plus grande appréhension résidait dans mon inculture par rapport à la pensée de mon père ; j’avais l’impression de m’attaquer à un monument. C’était un sentiment étrange, car j’avais beaucoup de choses à dire sur lui, sa vie, ses choix, l’homme, mais je me sentais très peu outillée pour parler de sa pensée.