Recherche en cours
Veuillez patienter
Article

LEBDAI, Benaouda


La chronique africaine de Benaouda Lebdaï Sansal, l'Orwell algérien


Titre du périodique ou du site internet : El Watan
Date : 10-10


ISSN : ISSN 1111-0333
Date : 10-10
Année : 2015
Commentaires : Critiqué par les uns, honni par d’autres, il peut être rejeté avec virulence pour de bonnes ou de mauvaises raisons. Boualem Sansal ne laisse pas indifférent. De telles postures négatives envers le romancier, telles que l’on a pu les lire ces derniers temps dans la presse et sur les réseaux sociaux, ne seront pas le sujet de cette chronique, pas directement en tout cas, car ce n’est pas le lieu pour les énumérer. Mais ce qui paraît insoutenable, ce sont certains commentaires sur son dernier roman intitulé 2084 ou plus précisément sur le romancier lui-même, car ce qui est jugé ce n’est pas son texte mais certaines de ses prises de position ou décisions. Ces reproches font qu’on le condamne, quel que soit le roman qu’il publie, qui ne sera pas lu par certains mais commenté.