Recherche en cours
Veuillez patienter
Article

CHABANI, Nacima


Esprit Panaf du Sila 2015 L’histoire, littéralement, une seconde peau


Titre du périodique ou du site internet : El Watan
Date : 03-11


ISSN : ISSN 1111-0333
Date : 03-11
Année : 2015
Commentaires : Quatre écrivains de nationalité africaine ont, dans une plaidoirie des plus remarquables, donné leur approche sur l’histoire qui colle à la peau. Quand l’histoire vous colle à la peau» est le thème illustrant la quatrième journée des tables rondes de l’espace Panaf du Sila. Signée par Parkes Nii Ayikwei du Ghana, Armand Gauz de la Côte d’Ivoire, Azza Filali de la Tunisie, et Intagrist El Ansari du Mali, la conférence en question a été modérée par l’écrivain nigérien Adamou Ide Ario. Professeur en gastro-entérologie à l’hôpital La Rabta à Tunis et philosophe, Azza Filali considère que l’histoire ne colle pas à la peau, mais traverse un individu profondément et qu’elle le marque.